15 octobre 2018

Crowdfunding

Ces derniers mois, plusieurs initiatives de « crowdfunding » de la transition énergétique ont vu le jour en Wallonie… Attention, sous leur slogan de « financement participatif de la transition énergétique », certains acteurs veulent récolter l’investissement citoyen… tout en gardant les pouvoirs de décision.


Ce mode de financement des outils de production d’énergie verte, de même que la multitude de coopératives de façade créées récemment, cherche uniquement à reproduire le modèle économique actuel en surfant sur l’aspect de « participation citoyenne » très apprécié du public et des médias actuellement, mais en y retirant l’essence.

En effet, dans un crowdfunding de type « prêt » (ou crowdlending):

  • vous n’êtes pas propriétaire de l’outil de production: vous ne faites qu’apporter un prêt à une société, comme une banque le ferait.
  • vous n’êtes pas un producteur local d’électricité: votre argent sert à financer les activités du groupe, pas nécessairement le développement de technologies vertes près de chez vous.
  • vous n’avez pas de contrôle démocratique sur l’utilisation de votre argent: le promoteur décide seul sur quel projet ou activité il l’investit.
  • la relocalisation des bénéfices est nulle: à part les intérêts sur le prêt versés aux participants, la communauté locale ne retire aucun bénéfice de l’éolienne. Les risques sont pris par les citoyens, mais la majorité des bénéfices est pour le promoteur.
  • le circuit-court de l’énergie (consommateur = producteur) n’est pas de mise: l’électricité est vendue au plus offrant.

Tout le contraire d’un investissement dans une vraie coopérative citoyenne comme Nosse Moulin où:

  • les décisions sont prises en Assemblée Générale avec la règle 1 personne = 1 voix,
  • une partie des revenus sert à financer la finalité sociale de la coopérative, en faveur de la communauté locale,
  • l’éolienne est détenue en propriété partagée par les coopérateurs,
  • on consomme une électricité produite de manière 100% verte, 100% citoyenne et 100% wallonne.
  • vous êtes un véritable ACTEUR de la transition énergétique, et pas un investisseur spectateur.

Il est fort à parier que des initiatives similaires vont se multiplier à l’avenir. Nous vous invitons à toujours vérifier si la valeur ajoutée de la participation des citoyens dans le projet correspond à vos attentes avant d’y investir votre argent.